Le Trakehner en quelques mots

bribaldi
Guzzi-tete
tcn_partout_rgb
IMG_8424
Karotetebis
juillet 2010 554
20151017_lelion-d'angers_4405

Logo TrakehnerLe Trakehner est la race de chevaux de selle la plus ancienne du monde, ses origines remontant à plus de 300 ans. L’origine de  la race  se situe en Prusse de l’Est; un petit cheval, élevé localement, connu sous le nom de « Schwaike ». Ce dernier était connu pour sa polyvalence et son endurance. Il fut croisé avec des purs-sangs anglais et des étalons de race arabe. Le résultat prit alors le nom du haras d’où il provenait: le Trakehnen.

Ce cheval fut utilisé à la fois pour la cavalerie (grâce à sa légèreté, sa rapidité, sa puissance et son endurance) mais également pour le travail des champs des fermiers prussiens. Le Stud-Book mit un point d’honneur à reproduire les chevaux afin de garder le meilleur de la race. Ainsi les tests de performance duraient une année entière! Ce qui conféra à la race la réputation de « Rolls Royce » des chevaux de selle. Le Trakehner fut d’ailleurs le cheval qui connu le plus de succès dans le sport entre les deux guerres mondiales.

Malheureusement, à la fin de la deuxième guerre mondiale, et surtout durant l’hiver 1945, la presque totalité de la race fut exterminée (par l’armée ou par les conditions climatiques terribles). Seuls quelques hommes se sont attelés à la sauvegarde de ce trésor (seule une centaine de chevaux survirèrent). C’est grâce à eux que le Trakehner ne fait pas uniquement  partie du passé.

Depuis le début,  les meilleurs produits sont durement sélectionnés pour la reproduction afin de conserver les gènes prestigieux de la race. Seule une poignée de Purs-Sangs  et de chevaux Arabes est acceptée par ce Stud-Book fermé et cette cohérence dans l’élevage confère au Trakehner  un « look » typique, rafraîchit les lignées, ajoute une certaine sensibilité et de grandes qualités sous la selle.

Aujourd’hui encore, le Trakehner Verband effectue une sélection très rigoureuse afin de garantir des étalons et des juments de top qualité. Ainsi chaque année, 300 jeunes étalons de 2 ans sont candidats à l’admission. La commission fait plus de 3.000 km en 2 semaines afin de les évaluer. Ils sont ainsi jugés en main, sur le dur, en liberté dans la piste et en saut en liberté. Les juments sont quant à elles également évaluées (sur demande) sur leurs qualités sportives et/ou sur leur qualité de jument de reproduction.

Sur le plan sportif aujourd’hui, le Trakehner est un cheval magnifique et tout à fait polyvalent. Il convient tant au dressage qu’à l’obstacle ou au concours complet dans lequel il excelle. En dressage, des noms tels que Gribaldi (Edward Gal), TCN Partout (Anky Van Grunsven), Renaissance Fleur (Monica Theodorescu) ou encore Biotop (Reiner Klimke) résonnent encore comme des références au plus haut niveau.